Shavouot et Pentecôte

La fête de Shavouot est célébrée sept semaines après la fête de la Pâque, le cinquantième jour. Or, selon le Nouveau Testament, c’est ce cinquantième jour que les disciples de Jésus, réunis à Jérusalem, ont reçu l’Esprit Saint :

« Quand le jour de la Pentecôte arriva, les apôtres se trouvaient réunis tous ensemble. Tout à coup il y eut un bruit qui venait du ciel comme le souffler d’un violent coup de vent : la maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues, comme l’Esprit leur donnait de s’exprimer . »(Actes 2, 1-4).

Le terme de Pentecôte, forgé d’après l’étymologie grecque, a été adopté par les premiers chrétiens  pour commémorer cet événement.

De même que le don de la Tora, au lendemain de la sortie d’Égypte, a constitué le peuple d’Israël, de même le don de l’Esprit Saint a formé la toute première Église, après la mort et la résurrection du Christ.

De même que les juifs actualisent le don de la Tora en pratiquant les mitsvot (préceptes) de Dieu, de même les chrétiens s’efforcent de se placer dans la mouvance de l’Esprit Saint afin de conformer leurs pensées, leurs paroles et leurs actes à la volonté de Dieu.