“Selon les Écritures, lecture d’une Parole vivante : I – “De deux peuples, il n’a fait qu’un”

La lettre aux Éphésiens nous dit que : « Des deux peuples il (Le Christ) n’en fait qu’un ». Et pourtant il y en a bien deux peuples. Car Dieu n’a pas retiré son alliance au peuple juif. Certains chrétiens ont parfois bien du mal à comprendre cela.

C’est pourtant la foi de l’Église nettement réaffirmée depuis plusieurs dizaines d’années. Que nous disent les tout premiers textes du Nouveau testament de ce qui est bien un mystère, où il faut faire confiance à Dieu et à la manière souvent surprenante dont Il est présent à notre histoire ?
Anne-Claire Bolotte, bibliste, nous livre son éclairage pour le Service national pour les relations avec le judaïsme.

Peuple juif, Église: « Ô profondeur de la richesse de la sagesse de Dieu ! » (Rm 11,33)

Les dons de Dieu sont éternels, première séquence