L’antijudaïsme de Heidegger

Nous vous proposons de lire ci-dessous l’analyse de Bruno Charmet à propos du livre ” L’Adversaire  privilégié, Heidegger, les juifs et nous *“.

“Voici un ouvrage qui tranche sur bon nombre d’études qui traitent de l’antisémitisme et du nazisme de Martin Heidegger (1889-1976) car, au lieu de scruter uniquement la moindre parole, le moindre écrit, le moindre manifeste du philosophe en faveur du national-socialisme, notamment lors de son rectorat nazi en 1933-34 et bien au-delà (ce que font également les auteurs), il remonte jusqu’à son antijudaïsme radical, lui-même très ancien, autrement dit sur son occultation constante et consciente de toute source juive, au profit d’une survalorisation de la source grecque, seule digne de retenir, à ses yeux, l’attention de la pensée philosophique” …
lire la suite

 * par Joseph COHEN et Raphael ZAGURY-ORLY  éd. Galilée, 2021, 197 p., 18 €